Votre panier : 0,00 EUR

Détecteur de fuites de gaz de combustion par le CO2 pour diagnostiquer les joints de culasse soufflés ou les culasses fendues

Cet outil est utilisé pour diagnostiquer les joints de culasse soufflés ou les culasses fendues en recherchant la présence de CO2 dans le système de refroidissement. La combustion produit (entre autres gaz) 13-14% de CO2 dans l’échappement et le passage de ce gaz dans le système de refroidissement est facilement détecté.

Si des gaz de combustion sont présents, la couleur du liquide de contrôle va changer du bleu au vert/jaune. Le liquide de contrôle est réutilisable (reportez-vous aux instructions).

Instructions

1. Le véhicule doit être froid ou avoir refroidi. Si le système de refroidissement du véhicule est brûlant, n’essayez pas de retirer le bouchon du réservoir supérieur ou le bouchon du radiateur. Attendez qu’il ait refroidi.

2. Assemblez le détecteur de fuites ; la chambre supérieure s’enfiche en la poussant dans la chambre inférieure, la faire tourner facilite l’assemblage (reportez-vous au schéma).

3. Le cône caoutchouc permet de maintenir en place le détecteur de fuites sur l’ouverture du réservoir supérieur ou du radiateur.

4. Remplissez la chambre supérieure du détecteur de fuites, jusqu’à la ligne pointillée, avec le liquide de contrôle fourni.

5. Portez des gants de protection épais et une protection oculaire, étant donné que de la vapeur ou de l’eau brûlante risque de s’échapper.

6. Retirez le bouchon du réservoir supérieur ou le bouchon du radiateur (reportez-vous au point 1 ci-dessus). Démarrez le moteur et attendez que le système de refroidissement se soit réchauffé.

7. Quand le système de refroidissement est proche de sa température normale de fonctionnement, mettez en place le détecteur de fuite sur l’ouverture du réservoir supérieur ou du radiateur et maintenez-le fermement enfoncé de façon à réaliser une étanchéité efficace au niveau de l’ouverture

8. Au fur et à mesure que la pression s’élève dans la chambre, vous pouvez voir des bulles apparaître dans le liquide de contrôle bleu ; à ce stade pompez sur la poire en caoutchouc pour aspirer la vapeur dans la chambre supérieure, à travers le liquide de contrôle.

9. Si le liquide de contrôle vire au vert/ jaune, c’est l’indication qu’il y a du CO2 présent dans le liquide de refroidissement et qu’il faut continuer la recherche.

10. Retirez le détecteur de fuites de l’ouverture et arrêtez le moteur.

11. Remettez en place le bouchon du réservoir supérieur ou du radiateur.

12. Démonter la chambre supérieure de la chambre inférieure en les séparant par une rotation. Pompez plusieurs fois sur la poire en caoutchouc pour faire entrer de l’air frais à travers le liquide de contrôle. Quand il est revenu à sa couleur bleue d’origine, il peut être remis dans le bocal et être utilisé encore une fois